Les homosexuels peuvent-ils donner leur sang? (18.07.14)
 

« Une relation sexuelle entre deux hommes n’est pas, en soi et à elle seule, constitutive d’un comportement qui justifierait l’exclusion permanente du don de sang ». Voilà ce qu’indique l’AG Mengozzi dans une affaire concernant la France qui refusait le don de sang provenant d’homosexuels en pointant des maladies sexuellement transmissibles plus fréquentes dans le cas de ces personnes. Pour M. Mengozzi, d’autres solutions existent pour atteindre le même résultat - par exemple une période de quarantaine permettant des tests de dépistage ou encore un questionnaire à remplir par tous les donneurs indépendamment de orientation sexuelle et concernant les risques auxquels ils ont exposés dans leur vie intime.

Si la Cour de justice devait suivre son Avocat général, la Belgique qui connaît des règles similaires serait également tenue de les modifier.

Pour plus d’informations, voyez l’affaire Léger (C-528/13)

 

Paul Nihoul

Rédacteur en chef

 

Cédric Chenevière

Secrétaire de rédaction


,