Les demandeurs d'asile homosexuels ont (aussi) le droit à la dignité (03.12.14)
 

 

Dans un arrêt de ce 2 décembre (aff. jtes C-148/13 à C-150/13), la Cour de justice a rappelé aux États membres leurs obligations découlant de la Charte des droits fondamentaux de l’UE. Elle a ainsi interdit toute pratique (examen médical, production de photos ou de vidéos intimes, etc.) qui attenterait à la dignité humaine et à la vie privée de personnes demandant l’asile au nom de leur homosexualité.

Paul Nihoul & Cédric Cheneviere


, 03/12/2014